9h42, mars 2010 (et mon Nes est froid)

Sex, droïds & rock n’roll #001

9h42, mars 2010 (et mon Nes est froid)

Déjà 3 ans de Sarkozy, et comme on pouvait le supputer en 2007, ce n’était pas si terrible que ça.. Il suffisait de lire Courrier International pour s’en convaincre. Bref.
Je parcours les 2,50m qui me séparent de mon lieu de travail (comme ça je pollue moins, et j’ai une réduction d’impôts). J’allume comme tous les matins mon MacBook orange à puce Intel OctoCore, et je relève mes GoogleMails en sirotant un Nes tiède.

Evidemment, depuis 3 ans Google est devenu encore plus énorme et omnipotent sur le web. J’ai toujours de la sympathie pour ce « gentil géant », mais il ne faudrait pas que Casimir se mette à mordre. Enfin, du moment que ça fait chier Bill Gates…

<flashback> A ce propos, quelle erreur a fait Lyon en 2007 en confiant à Microsoft son avenir numérique ! Et l’open-source, vous connaissez ? Il aurait suffi de recruter une équipe pointue, et de fédérer des technologies existantes, bien moins coûteuses et plus performantes. Toujours prompts à se jeter dans les bras des monopoles ou des « majors » nos hommes politiques ? </flashback>

Tiens, toujours à propos de Google : vous connaissez la meilleure ?
Google fusionne avec Meetic, et va lancer « Meegle », le plus gros site de rencontres du monde, accessible sur le Web, les téléphones portables 5G, et à peu près tout ce qui comporte un écran. Y compris les colliers D&G avec GPS, pour Golden Retrievers, qui ont fait fureur chez les Botos (BOurgeois TechnO) début 2009.

Meetic était devenu le n°1 mondial dès la mi-2008, en pratiquant une politique de rachats tous azimuts. L’idée de génie de « Meegle » ? La puissance de recherche de Google, appliquée aux rencontres. Trop cool : on pourra enfin taper des recherches bien plus créatives que le barbant age+sexe+cheveux+ville…

Une zap-news fait vibrer ma souris et m’informe d’un nouveau coup d’état sur Second Life, le monde virtuel qui compte aujourd’hui 350 millions de membres à travers le monde. Le parlement de S.L est paralysé, et ses serveurs bunkerisés ont subi des attaques massives conjuguées des mafias numériques du Kazakhstan et de Taiwan. L’euro et le dollar ont aussitôt chuté de 10 points. Crazy world.
Merde, mon Nes est froid…

LewisW

(Visited 11 times, 1 visits today)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.