Septembre 2011: je ne fume plus, je “vapote”.

Sous-titre possible pour cet article:

La cigarette électronique pour les tanches*

(*tanches est un synonyme plus classieux de “nuls”. La tanche est un poisson.)

En septembre, suite à une discussion avec un copain déjà pratiquant, je teste la cigarette éléctronique, pour moins fumer, voir plus du tout fumer de “vraies” clopes, avec leur cortège de substances toxiques. Je fumais auparavant un peu moins d’un paquet de Winston normales/jour, plus quelques roulées de Old Holborn jaune.

Juste pour avoir une idée, jetez un oeil au schéma ci-dessous.

Substances toxiques dans cigarette "normale"
Substances toxiques

 

 J’achète une e-cigarette jetable

e-cigarette jetablePour commencer, j’achète une e-cigarette jetable chez le buraliste du coin, mais c’est pas très concluant. C’est une e-clope qui essaie de ressembler à une vraie cigarette au niveau de la taille et du look, avec même une petite led au bout qui rougeoie quand on tire sur la e-cigarette! Au niveau du goût c’est deg’, et j’ai du mal à imaginer fumer ça tous les jours…

Bref, pas pour moi.

 

Puis je passe à du matos plus sérieux: une ego-t.

e-cigarette ego-tAprès avoir pas mal surfé pour piger les subtilités de la e-cig, et toujours sur les conseils de mon pote, j’achète un petit kit sur mesure basé sur la e-cigarette de référence: la Ego-T.

Sur le site e-cigarette.com  j’achète les éléments suivants (cliquer l’image) pour un coût total de 87€.

Mon premier kit e-cigarette

1er achat d'un kit e-cigarette ego tSur les conseils de mon pote, je prends non pas des réservoirs “tank” et un atomiseur, config habituelle sur la ego-t, mais uniquement des cartomizers. Il m’assure qu’au niveau du goût c’est mieux.

Un cartomizer est un 2 en 1: il regroupe un atomiseur (ce qui chauffe et produit la vapeur), et un réservoir dans lequel on met le e-liquide. On y revient plus loin.

 

Les composants d’une e-cigarette ego-t:

Composant 1: la batterie

batteries de couleur pour ego-t
batteries ego-t

 

C’est elle qui va produire du courant électrique qui va chauffer le e-liquide et émettre la vapeur que vous allez inhaler.

3 puissances/tailles de batteries dispo (mah  = milliampères):

  • 650mah
  • 900mah
  • 1000mah

J’ai les 2 modèles: les 650 sont mimines et discrètes dans la main, mais les 1000 assurent de tenir toute une journée. Pensez aussi à acheter un chargeur USB pour les recharger! (en vente sur les sites de e-cigs). Pour les couleurs, on peut s’éclater et varier les plaisirs. Pour ma part, j’ai du  noir, du cuivre, de l’inox et du violet. Et j’envisage du bleu et du vert métallisé…

Mon avis qui n’engage que moi:

Laissez tomber las batteries “passthrough”: elles sont censées permettre de fumer en étant branché à une prise USB (et là on a vraiment l’air très con..), mais coutent plus cher et sont encore plus encombrantes qu’une 1000mah classique. A la limite n’en achetez qu’une seule au cas où, mais pour le reste, prenez du standard (650 ou 1000) plus un ou 2 chargeurs USB/secteur. Une batterie 650 coûte environ 15€. Une 1000, environ 20€.

Composant 2: l’atomiseur

Chauffé par le courant de la batterie, l’atomiseur va vaporiser le e-liquide et le transformer en vapeur, que vous inhalez. Ceci SANS combustion, donc sans goudrons, ni toutes les autres substances habituelles dans une cigarette.

Pour ego-t, il y a 2 types d’atomiseurs:

  • les type A, de forme conique: bout vers les lèvres plus fin, un peu comme un cigare torpédo
  • les type B de forme cylindrique, censés donner plus de vapeur

Ensuite, les atos de type A ou B peuvent être:

  • de type standard
  • de type LR (Low Resistance), ce qui signifie qu’ils chauffent donc plus que les atos normaux, procurant en théorie plus de vapeur (et du coup, une durée de vie supposée moins longue de l’atomiseur).

Mon avis qui n’engage que moi:

Je trouve que les réservoirs tank des atomiseurs type A sont trop riquiquius dans la bouche, et offrent moins de contenance de e-liquide. Pour les atos, je n’ai donc que des type B, en LR. J’en suis ravi. Les atomiseurs peuvent être assortis en couleur aux batteries. C’est choli..Compter un peu moins de 10€ pour un ato ego-t.

A quoi ça ressemble?

atomiseur ego-t type B
ato type B
atomiseur ego-t type A
ato type A

 

Composant 3: le réservoir, ou “tank”

C’est la pièce que l’on met dans la bouche, l’embout qui contient le e-liquide qui sera vaporisé. Afin de correspondra aux modèles d’atomiseurs (A ou B), en toute logique on trouve donc deux types de réservoirs:

  • les type A (pour atos type A): de taille assez réduit, contenance environ 1ml
  • les type B (pour atos type B): plus gros, contenance environ 1,5ml
Les tanks existent en plusieurs couleurs: une occasion pour les esthètes de mieux marier la couleur de leur ego-t à son bec-réservoir, ou de mieux distinguer les arômes de leurs différentes e-cigarettes!

A quoi ça ressemble?

cartouche ego-t type A
type A (1ml)
reservoir tank pour ego-t (type B)
type B (1,5ml)

 

Alternative à la solution atomiseur + tank:  les cartomizers

Comme expliqué plus haut, un cartomizer est un 2 en 1: il regroupe un atomiseur (ce qui chauffe et produit la vapeur), et un réservoir dans lequel on met le e-liquide. Pour faire simple, c’est un tube qui d’un côté se visse sur la batterie (comme un ato), et de l’autre se remplit avec des gouttes de liquide qui imprègnent une bourre textile à l’intérieur. On y ajoute un bec en plastique, appelé drip-tip, et c’est prêt.

Comme pour les atomiseurs, on trouve plusieurs types de cartomizers:

  • à résistance normale
  • low resistance (LR)

Pour varier les plaisirs, le cartomizers peuvent avoir différentes tailles (XL, XXL, mega..), et donc différentes contenances, afin de vapoter plus longtemps. Et pour rendre le truc encore plus vicelard, on trouve différents technologies pour la partie résistance (ce qui va chauffer votre liquide):

  • les mono-coil: une seule résistance dans le carto
  • le dual-coil: 2 résistances (supposé être mieux..)

Pour ma part, je prends 2 types de cartomizers jusqu’à présent:

  • des XL dual-coil LR de chez e-liquide.com
  • des mega-cartos de 4ml Smoke, qui ont le même diamètre que la batterie (ils sont énormes!)

A quoi ça ressemble?

cartomizer ego-t
carto dual-coil LR XL (1,5ml)
mega carto Smok
mega carto Smok (4ml!)

 

Enfin, ultime variation: les clearomizers

En fait, ce sont juste des cartomizers transparents, et je n’ai y ai vu aucun avantage tangible par rapport à un carto classique (voir le niveau? Pfff, on le sent au goût quand le carto est vide!). Voir même pire, ceux que j’ai essayé m’ont franchement gonflé par leur difficulté de remplissage: les clearomizers CE3. Ils fuient comme des dingues, on met du e-liquide partout, et leur remplissage est super laborieux, avec seringue et pince à épiler obligatoire. Chiant à mourir: pas un bon choix.

clearomizer
clearomizer

 

Synthèse des options possibles pour vapoter

Pour faire simple, il y a 2 façons de vapoter des e-liquides:

  • batterie + atomiseur + réservoir tank = la config “classique”
  • batterie + cartomizer (+ cache atomiseur pour les coquets dans mon genre)
    Un cache atomiseur sert à masquer la jonction entre la batterie et le cartomizer, qui sans lui reste visible et pas très gracieuse, ni agréable à manipuler. Le cache se visse sur la batterie.
cache atomiseur
cache atomiseur

On peut aussi “vapoter en dry“, mais on y reviendra plus loin car c’est moins pratique au quotidien et c’est un peu un truc de vapoteur “hardcore”. ;-). Besoin de rien de plus qu’un ato classique, et juste un drip-tip de plus gros diamètre, pour directement faire couler du liquide dedans afin d’imprégner l’atomiseur. 3/4 gouttes égalent environ 5/6 bouffées.

Et enfin, on peut utiliser des sortes de “super-batteries” appelées Mods, et qui permettent d’avoir une plus forte tension électrique, et surtout une tension variable (jusqu’à 6 volts en général, versus les 3,7 volts d’une ego-t). Objectif théorique: mieux s’adapter aux différents cartomizers ou liquides. Mais les mods sont tout sauf discrets, et là encore c’est un truc de “geeks” de la vapote!

Une fois que votre petit bric à brac est en place, nous allons passer aux choses sérieuses: choisir un e-liquide qui vous plaît, pour définitivement tourner le dos à ce que les vapoteurs appellent “la tueuse”: les vraies cigarettes.

Les e-liquides: ce qui remplace le tabac et qu’on “vapote”

Pour mon 1er achat d’e-liquides, je n’ai pas cherché à retrouver un goût de cigarette, mais me suis plutôt orienté vers des goûts de fruit ou d’épices: j’ai pris des arômes concentrés de cannelle et de fraise, ainsi qu’une bouteille de e-liquide de base, au taux de nicotine de 18mg. (on développera plus loin).

Tout l’art du vapotage est d’arriver à trouver sa config idéale de e-cig, puis 2/3 liquides qui nous plaisent à long terme, et sur lesquels on peut tourner au quotidien. Et ça, j’ai pas mal exploré!

Je dispose maintenant d’une belle boite à bonheur pour vapoteur gourmand, avec environ 30 parfums différents. Je vous livrerai bientôt mes critiques et observations (subjectives) sur les arômes et e-liquides que j’ai testé.

On en parle sur la page suivante.

(Visited 199 times, 1 visits today)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.